L'Ultime Combat des Héros

Fouineur - Eclaireur - Gardien - Ermite - Apprivoiseur

  • RSS
  • Delicious
  • Facebook
  • Twitter

Popular Posts

Candidature !
UCH : Forum monde
Hordes version 3 !

Recents

Thumbnail Recent Post

Vos pires ennemis ?

Catégories

Archives

Followers

La revolte approche !

Venez entériner pour de bon la grandeur de votre métier de cœur. Défendez vos couleurs lors de L'ultime Combat des Héros...

L'event sur le fm !

L'UCH est tout d'abord sur le forum monde de Hordes, n'hésitez pas à participer ! News, infos, réponses à vos questions...

Votre candidature !

Déposez votre candidature sur le forum de l'UCH en prenant bien le temps de lire les post-it ! N'oubliez pas de conserver le même pseudo.

Hordes V3 !

Oubliez vos petites stratégies d'avant-guerre, rangez au placard vos fixations de défense, dépoussiérez un peu votre vieille pelle de fouineur ou votre cape d'éclaireur et partez à l'aventure dans un monde nouveau, sauvage, impitoyable où tout reste à découvrir !

Fouineurs !

Après leur exploit du Choc Des Héros les fouineurs ont-ils les ressources pour réiterer ? La réponse dans quelques semaines...











Voilà la chronique qui aurait pu être postée au J11 pour les éclaireurs :


Assez, j’en ai assez ! Dix jours que je les supporte, je suis à l’agonie. Ils ont asséché mon puits, rendu mes terres stériles mais ils survivent encore ! Leur existence n’est que nuisance, chacun d’entre eux me spoliant un peu plus chaque jour.

Ce n’est pourtant pas la première fois que j’accueille des vivants en mes murs, nombreux sont ceux qui par le passé ont trouvé refuge ici. Aucun n’avait jusque là réussi à menacer mon fragile équilibre. Habituellement, les voyageurs repartent, ils recherchent des contrées plus hospitalières. Les porteurs de cape n’agissent pas de même. Ils ont l’air bien décidé à m’en faire baver ! Je ne m’avoue pas vaincu pour autant, j’ai encore quelques atouts dans la manche.

Quelques jours auparavant, j’avais changé l’une des leurs en bête. J’avais de grands projets pour elle, j’espérais qu’elle accomplisse un véritable carnage. Il n’en fut rien. Après s’être nourrie d’un toxicomane notoire, elle s’est sacrifiée pour aller découvrir des zones éloignées. La mélancolie s’est emparée de moi et suite à ce cuisant échec, je suis devenu léthargique.

Ensuite, m’est venue une idée. La bête devait être encore trop humaine pour céder totalement à ses instincts primitifs. Qu’à cela ne tienne, je sais où résident les véritables bêtes, je peux les attirer ici ! Durant la nuit, un vent s’est levé en ville. Par chance, ils étaient assoupis, ils n’ont pas assisté à cet étrange phénomène. Le vent s’est engouffré sous les portes de chaque masure, s’imprégnant de l’odeur de chacun d’entre eux. Le vent a quitté mes murs pour infiltrer les narines de ceux qui ne vivent plus.

Désormais, ils sont chaque soir un peu plus nombreux à venir malmener mes portes. Ils grattent et grognent, frustrés qu’ils sont de ne pouvoir pénétrer dans ce garde-manger. Maintenant qu’ils ont trouvé le chemin, ils reviendront chaque soir. Leurs troupes grossiront et ils finiront par obtenir la victoire. J’en suis convaincu, la fin de mes tourments ne saurait tarder.


Bien que ma tentative précédente ait été vaine, j’ai à nouveau changé l’un des leurs en bête ignoble. Durant toute une nuit, des images de corps goulument démembrés sont venus alimenter ses rêves. Au petit matin, la bête a vomi, elle n’est pas encore prête. Elle a révélé son état à tous et ils lui ont laissé la vie sauve, les naïfs ! La bête les accompagne quand ils partent à la recherche de mes trésors enfouis dans le sable. Ne remarquent-ils pas cette lueur carnassière au fond de ses yeux ? Ne voient-ils pas ce filet de bave qui coule entre ses dents quand son regard s’attarde sur eux ? Ils ont été rassurés quand elle a pris un cadavre en banque. Ils pensent qu’ils ne craignent rien.

Assez, j’en ai assez et je vais leur montrer ce qu’il en coûte à ceux qui viennent perturber mes nuits ! Ils ont troublé ma quiétude. Mon enceinte sera leur tombe, et leurs capes, leurs draps mortuaires. Bientôt, le silence règnera à nouveau.

Parce qu'ils sont des adversaires émérites, voici mon hommage aux Ermites.

http://www.deezer.com/listen-2112550

Y a eu la Fouine avant moi,
Y a eu l’Appri avant lui,
Après eux qui y passera ?
Croyez moi c'est pas fini.
La Horde les a dévoré,
Oui mais moi je n’mourrai pas,
J’irai camper le premier,
Et j'me planquerai au bon endroit.

[Refrain]
J'ai bivouaqué 10 fois, 100 fois,
J'ai erré pendant des mois,
J'ai survécu ici et là,
Dans la nuit et dans le froid,
Macchabée, affamé,
Tu m'auras pas.

On dit de moi que je suis root
Ou que j’bois de l’urine de chien,
N’empêche moi je casse la croûte,
Quand les capuches crèvent la faim.
J'ai vu dévastées les villes
Par des créatures difformes
Qu'étaient complètement débiles,
Mais qui s'nourrissaient des hommes.

[Refrain]

J'ai vu tomber des barricades,
J'ai vu éviscérés les citoyens,
J'ai entendu la sérénade
Des rescapés au petit matin.
J'ai vu ce qu’il advenait
Des peuplades qui vivent là,
J'ai connu la cruauté
De la Horde qui s’abat chaque fois.

[Refrain]

Demain, prends garde à ta peau,
Putréfiée et en lambeaux,
Car l’humanité vaincra,
Les liches elle exterminera.
Mais en attendant, je campe
Et je te crache à la gueule
Cette petite chanson marrante
Que t'écoutes dans ton linceul.

[Refrain]


Another day in Paradise

Ça craint, on est arrivé ici, un camp pérave de chez pérave, jamais rien vu d'aussi délabré...
Il faut tout construire, tout trouver, fouiller dans le sable pour essayer d'améliorer le quotidien.
On nous a distribué un livre bleu, une sorte de manuel de survie, je l'avais déjà... Depuis le temps que mes parents m'envoient de colo en colo, je ne me souviens même plus de leur visage, en ont-ils eu un, d'ailleurs ?

Ce camp là est un peu spécial, en plus de devoir se démerder tout seul, y a des activités chelou qui nous ralentissent.
Heureusement qu'on a une super piscine pour décompresser et du temps libre pour s'amuser un peu.

On a même fêté un anniv', c'était nul ! Jamais vu une fête comme ça sans une goutte d'alcool, la loose totale... En même temps vu que je n'y suis allée que pour la vodka et vu qu'il n'y en avait pas, j'ai pas fait long feu, héhé !

Les poulettes ici sont toutes plus bizarres les unes que les autres... D'ailleurs y a pas qu'elles : entre lechiant, qui porte bien son nom, et surtout notre gastoun national qui joue à cache-cache, on est super bien lotis. Ce nul, à tous les coups il s'est perdu dans le désert ! Enfin, pas de nouvelles, bonne nouvelle.

Pendant que je faisais semblant de déterrer des souches, ledoc, Metr0kun, Trolls, Cocotouch et Kifkif sont partis faire une rando' jusqu'au grillage avec les big sac-à-dos. Ils sont revenus surexcités avec une tonne de bric-à-brac super utile. Ils veulent à tout prix gagner, à vrai dire, je n'ai pas compris ce qu'ils voulaient gagner, mais ça à l'air important.

Ils ont aussi trouvé la carcasse d'un hélico écrasé dans le désert, vers le grillage ouest, et c'est là-dedans qu'il y avait plein de vis et d'écrous, ainsi que quelques tubes en cuivre. Je demande à voir, ça fait un bail que je traine à droite à gauche, et je n'ai encore jamais vu un seul hélico...

Dans le cockpit y avait ça :

Note de service.


[partie déchirée] /05/11

[partie déchirée] avons aucune explication, il semble que l'élément principal de l'expérience soit totalement hermétique à toute réaction avec l'agent infectieux Beta.
Taux de résistance : 100%.
Nous avons l'élément Alpha pour inoculation.
Les premières réactions ne devraient pas se faire attendre, élément principal en surveillance 24H/24.
Temps restant avant réaction avec élément Alpha : 48H avant premiers symptômes.
Nous vous tiendrons informés des avancées en temps et en heures.

A part une excellente résistance de l'élément test, nous ne devrions pas être déçus, tout se déroule comme prévu.

Je me tiens à votre disposition pour toutes demandes complémentaires au sujet du test et de son déroulement.

Votre Dévoué Nats
.

C'est trop étrange, cette carcasse d’hélico était récente selon les gars, et personne à l’intérieur, pas de trace de vie, ni de mort non plus. Rien. Pas même une trace de sang ... Un engin comme ça qui s’écrase, ça fait des dégâts et il n'est pas arrivé là tout seul quand même. Je pense qu'ils vont y retourner demain pour éclaircir ce mystère.

Bon je vais chercher l'autre blaireau de gastoun, il faut à tout prix qu’il me rende mon sac à dos, j’en ai besoin pour demain. Si je ne le trouve pas, j'irai voir lechiant, il a toujours une solution à tout. Si seulement il avait un peu de vodka aussi !...

















Les flammes crépitent dans la pénombre nocturne, éclairant le bivouac de lueurs dansantes. Le vent du désert s'est tu et seul le chant étrange des engoulevents vient se mêler aux discussions animées autour du feu.

Quarante hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, d'horizons divers mais unis sous une même bannière se sont regroupés pour quelques heures.
En leur sein, héros parmi les héros, se tiennent les "Anciens" comme ils aiment à se faire appeler. Ceux là même qui jadis ont livré semblable bataille à celle qu'ils se préparent tous à mener dans les jours qui viennent.

Si tous sont animés par la volonté de vaincre et de démontrer la supériorité de leur Ordre, ces derniers sont également motivés par le désir de revanche contre l'Ordre de la Sainte Pelle. Une obscure congrégation de fossoyeurs, violeurs de tombeaux et collecteurs de bibelots.

L'atmosphère est détendue, le vin coule à flot et les viandes braisées embaument l'air de leur fumet. Rien dans leur attitude joviale ni dans leurs rires francs ne laisse présager que dans quelques heures seulement, tous se mettront en marche pour rejoindre leur citadelle oubliée, arpentant le chemin hasardeux de leur destinée.

Dans un grand fracas, les Hommes se lèveront et avec eux leurs fiers boucliers; réfléchissant de l'astre de nuit la lumière éthérée, dans un ardent éclat.
Alors le sol sous leurs pas tremblera, l'échine du désert frémira et l'obscurité elle même se retirera pour faire place à la cohorte des Gardiens ...

Alors que certains réfléchissaient sur la meilleure stratégie des premiers jours, d'autres faisaient la fête au point de voir apparaitre des éléphants roses...
Jusqu'au moment où, durant leur promenade nocturne, Dimhell, Kilounette, Gandalf, Akouchan et Haarkon trébuchèrent tous les cinq...
se retrouvant par terre, ils pouffèrent de rire, s’esclaffèrent, se contorsionnaient dans tous les sens !
Puis un cri, un cri d'effroi !
Killzomb venait de s'apercevoir qu'ils étaient tombés à causes de cadavres juchés en ces lieux refoulés de la cité fouineuse.

Les visages étaient décomposés, non identifiables...
Une fois la nouvelle transmise au clan, Paradisio s'avança et prit parole :

Consœurs, confrères, d'après certaines informations acquises par mes espions, un éclaireur du nom de Bulot aurait trouvé une recette à base de fouineurs signée Mamie grande Goule.
Je vous propose de la tester. Les manger fera rentrer leur âme dans notre corps et ils pourront ainsi participer à travers nous à ce grand évènement !

Un grand brouhaha naquit après ces propos. Certains l'accusaient de cannibalisme, d'autres de Gourmand ne ratant pas une occasion pour faire un festin et d'autres encore tentèrent de lui cracher dessus, tellement ils étaient dégoutés de l'idée.
Après moultes discussions, et un vote auprès de toute l'assemblée, Paradisio remarqua que la majorité le soutenait.
Il remercia chaleureusement ses proches qui l'avaient soutenus et ceux qu'il ne connaissait pas puis les invita à l'aider pour cuisiner ces 5 corps

Alors que les réticents les voyaient se régaler de bonne viande rouge, que leur ventre criait famine, gazouillait à tire larigot, ils finirent tous par céder, un à un, et se joindre à la majorité pour obtenir un copieux repas.
La recette de Mamie Grande Goule avait un franc succès et se permirent de trinquer en l'honneur de Bulot pour avoir fait cette fabuleuse trouvaille.

mais un moment de joie et de bonne humeur n'allant pas sans son opposé, c'est Sanndra qui clotura le repas en prenant la parole :

J'ai une triste nouvelle à vous annoncer :finalement je ne participerai pas à l'UCH.

J'ai trouvé un mentor dans l'outre-monde pour qu'il m'apprenne des trucs, mais c'est un gros dur pour qui l'évolution technologique est la pire des choses qui nous est arrivé ! Du coup mes horaires de présences seront vraiment très restreintes... et je ne veux pas pénaliser la ville en étant trop peu présente.

Un bisou à Kill et Kurt, un petit coucou à Paradisio et SnapBlue avec qui j'aurais vraiment aimé faire une ville, bon courage à B4sk pour remonter la liste des suppléants et accéder à la liste des sélectionnés et bon courage à toutes les petites fouines. Je suis déçue et désolée, je suivrai vos exploits via les journeaux du corbeau.

Ramenez-nous une seconde étoile !*


Alors qu'un 'youhou' sortait des derniers rangs, certains fouineurs furent bien tristes et peinés d'apprendre cette nouvelle... Sanndra ayant prévu ce petit moment de blues, elle sortit de nulle part 2 bouteilles de rhum et 2 bouteilles de martini pour nous remonter le moral.

Voilà, elle sera pas là, je viens de trouver une raison de picoler, je vais noyer ma tristesse dans l'alcool, s'exclama Killzomb à cette nouvelle !

Pas un seul ne finit pas bourré, excepté Akouchan qui ne buvait que du lait fraise.

Le lendemain ils firent la rencontre de six nouveaux qui attendaient derrière les grilles pour pouvoir rentrer...


*ce sont les derniers propos de Sanndra jusquà ce jour, modifié légèrement à des fins RP.

Les Dieux sont fâchés !

L'homme a défié les dieux, il a survécu à l'apocalypse et les dieux en colère ont lâché sur lui les foudres de Babel. Alors qu'avant, tous résidait en un même lieux, désormais chaque fraternité s'était isolée et ne parlait plus la même langue que les autres !

Pendant que certains retournaient au tribalisme, la fraternité des fouineurs découvrait la démocratie. De tous les villages, les frères et sœurs de la pelle d'or accouraient vers le forum. Des légions de pelles, unies pour la survie, relevèrent le défi.

On y faisait à la fois l'appel et estimait l'expérience de chacun. Peu d'entre eux été architectes, mais tous s'y connaissaient parfaitement en la matière ! Certains priaient les dieux de leur accorder le plan du scrutateur, alors que d'autres, organisaient la fouille exhaustive du désert...

Même si nous savions tous que 15 d'entre nous resteraient sur le carreau, chacun y mettait du sien pour préparer le combat. Alors, avec de vieilles planches pourries et tordues comme l'âme des damnés, ils battirent une seconde structure, toute aussi importante que la première : un bar.

Champagne, rhum et vodka y coulaient à flot et la ville y faisait libation, tandis que Dimhell, punit par le tavernier, devait se contenter de ne boire que du lait-fraise...


haarkon et paradisio



Les élus étaient nommés :

11Hel11
Adigalia
Buffy07
calypso0177
Cocotouch
Colombuscore
cord3874
cornedours
Darkboz
darkMK
deadman54
Derenlof
dhl59
Ersai
gagounov
Grythemer
Jessie48
karg
kayamina
Keisuke
kifkif76
laBDav
LArverne
lechouan85
LeeONeil
Lukrainien
Metr0kun
Nyarky
pipopi
Sierraleon
SNAKE70
Soun13
Stafy
Stanxyz
SuzyLaFayette
thedoclol
trolls25
TurtleTKD
vince22
Zmx1

... et j'y étais !!! Miracle des miracles ! L'émotion me terrassa et je mis mes deux genoux à terre pour récupérer un peu mes esprits (comment ça la vodka n'arrange rien :grrrr: )

Je voyais parmi mes futurs concitoyens quelques noms connus .... héhé, pas sûre que ma paranoïa me quitte réellement ...

A peine avons nous été parqués que chacun y a allait de son propos. Les stratégies fusaient, et les commentaires de chacun se joignirent aux germes d'idées de tous (ou presque), pour accoucher de la solution mirifiques.
Petit à petit nous nous mettions d'accord sur la gestion de notre précieuse ville.

Bientôt, la date approchant, nous devront tous avancer d'un même pas vers cette nouvelle terre promise ... Seuls 5 élus (volontaires) nous fermeront la marche afin de protéger nos arrières.

Périodiquement, des nouvelles nous arrivaient, nous apprîmes que des "défis" viendraient pimenter notre survie, et l'un d'eux venait juste d'être publié ...
Un de nos membres émérites préféra céder sa place à notre 1er réserviste .... Beaucoup de choses se passaient ....

Je sentais que cette aventure serait riche en surprise, vivement le jour J !